Notre projet d’église EPER

Classé dans : EPER | 0

1. CONTEXTE

Dans le cadre de sa réflexion, le Conseil d’Eglise souhaite définir un projet pour l’église locale qu’il représente. Ce dernier tri-annuel permet de définir les grandes actions que souhaite soutenir l’assemblée. Il permet également une évaluation lors de l’AG et il est porté dans la prière pour que Dieu soit bien au centre de ce projet. Sa première version est issue d’une réunion de prières des frères André, Constantin et Norbert.

2. DECLINAISON

Les objectifs pour l’EPER pour 2018-2021 sont les suivants :

  • Etre accepté au sein d’une union ou fédération d’églises Baptistes (article mis à jour le 12/12/2018)
  • Continuer le travail de développement sur Roscoff
  • Marcher dans la transparence et dénoncer l’hypocrisie
  • Soutenir une cellule chrétienne sur Carhaix
  • Poursuivre l’évangélisation parmi les roumains
  • Rester une église multiculturelle
  • Préparer l’accueil d’un pasteur baptiste pour notre communauté

Chaque objectif se doit d’être mesurable pour permettre son évaluation. Il doit se traduire par des actions concrètes pour les fidèles.

2.1. ADHÉSION A UNE UNION D’ ÉGLISES (modifié le 12/12/2018)

En cours de réflexions

Le bureau de l’association entame des démarches pour entrer dans ce processus.

Indicateurs : échanges

2.2. DEVELOPPEMENT DU TRAVAIL SUR ROSCOFF

L’assemblée poursuit ses actions d’évangélisation et de prise de contacts avec les Roscovites. A cette fin, l’année 2019 doit permettre de se présenter aux autorités locales car l’association a son siège sur Roscoff. Elle cherche une reconnaissance du statut associatif pour utiliser les locaux et faire diverses activités (films, concerts, évangélisation).

La multiplication de groupe de prières permet à un plus grand nombre de prier régulièrement pour cette région.

Indicateurs : une action d’évangélisation sur Roscoff par trimestre

2.3. TRANSPARENCE

L’assemblée souhaite une transparence sur les décisions prises. A cette fin, les décisions se prennent en conseil d’église élargi pour permettre au plus grand nombre de participer. Le respect de chacun au sein de l’association se concrétise par l’écoute et le partage. Une réunion régulière des membres est statutaire.

Indicateurs : nombre de réunions plénières par an

2.4. CELLULE SUR CARHAIX

L’église a en son sein une famille chrétienne qui habite Carhaix et qui vit l’isolement. Le souhait est de soutenir cette famille par des cultes ou réunions régulières chez eux. Elles seront une possibilité d’offrir à d’autres personnes dans cette région la possibilité de découvrir l’évangile.

Indicateurs : une réunion par trimestre sur Carhaix

2.5. TRAVAIL PARMI LES ROUMAINS

L’assemblée a en son sein un évangéliste que Dieu a appelé à travailler parmi les Roumains. L’assemblée s’engage à soutenir ce travail par la prière et par l’hospitalité envers ces familles. Un travail social est envisagé. Les cultes sont réfléchis pour permettre de franchir la barrière des langues (projection d’information ou de passages bibliques en roumain).

Indicateurs : un culte uniquement en roumain par semestre

2.6. UNE EGLISE MULTICULTURELLE

Du fait même de l’attrait touristique, les cultes attirent régulièrement des personnes de toutes langues. Chinois, Allemands, Anglais, Brésilien, Africains se joignent régulièrement au culte ou à d’autres activités. Cette ouverture reste essentielle et l’accueil de l’étranger se comprend comme une imitation de Jésus.

Indicateurs : présence de fidèles d’origine étrangère au culte

2.7. PREPARER L’ACCUEIL D’UN PASTEUR BAPTISTE POUR NOTRE COMMUNAUTE

L’église se prépare pendant cette période à travailler sur un cahier des charges d’un pasteur baptiste qui travaillerait pour l’assemblée. Fort des expériences précédentes, ce travail, avec l’aide de Dieu, permettra de pérenniser la présence d’un couple pastoral dans la région.

Ce projet a été transmis au conseil national de la fédération Baptiste de France pour leur réunion de Conseil du 15 septembre 2018. Le 28 septembre le Secrétaire Général nous a répondu, et par soucis de transparence et de précision je publie : 

“[…] Les membres du Conseil national de la FEEBF ont pris le temps d’examiner la demande de votre Eglise conscient de la complexité de la situation. Il ne lui paraît pas sage, en la circonstance, d’ouvrir de suite un processus d’adhésion, certaines questions devant être examinées. Il lui semble en effet important dans un premier temps de clarifier certains aspects afin d’être cohérent dans la démarche. […] “

Nous pensons que Philippe Halliday, Président de l’Eglise Protestante Baptiste de Morlaix qui nous a conseillé pour ces démarches poursuivra son soutien à notre projet.

Le 11 Novembre 2018, la FEEBF par l’intermédiaire de son secrétaire général, ainsi que le Président de la Mission Intérieure Baptiste et Président de l’église évangélique baptiste de Morlaix sont venus à Roscoff se faire offrir un repas avec le bureau de notre assemblée puis nous signifier une fin de non recevoir pour notre demande d’adhésion bien qu’ils aient souhaités notre démission d’une église animée par un missionnaire engagé par eux et que nous étions seuls, dans la communauté Morlaix Roscoff à suivre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *